Mission Tanzanie


Samedi 10 Juillet

Compte rendu de nos derniers jours a Giti, a propos des familles que l on a vu, etc… Il semble satisfait du travail que nous avons fourni.

Puis rencontre Joseph-Giti: Joseph conseille du mieux possible Giti sur les differentes demarches a suivre, lui raconte l histoire de sa fondation… Echange tres interessant et tres utile pour la suite. Philosophie de Joseph : « When I’m changing a child’s life, I’m changing the world. »

Rencontre de Salome (69 ans)
Situation: 3 petits enfants : -Joseph (8 ans)
– Balole (12 ans)
– Wini
Les 3 sont scolarises.
Joseph est atteint de VIH mais ne le sait pas, il sait simplement qu il doit prendre un traitement chaque jour.
Dix personnes vivent sous le meme toit (Salome, oncles, tantes, et les 3 petits enfants) dans 3 pieces.
Principales difficultes : Nourriture et frais de scolarite.
La grand mere demande une aide financiere immediate plus qu un placement des enfants. Elle semble donc peu interessee par l orphelinat.

Rencontre de Adela (76 ans)
Six petits enfants a charge mais cherche a en placer seulement deux a l orphelinat (les plus jeunes) :
- Fani (17 ans)
- Amani (8 ans)
Elle semble preoccupee quant a l encadrement de ses petits enfants et aimerait en savoir plus sur l orphelinat avant de les envoyer. On lui propose donc une rencontre avec Giti, qu elle accepte.


Dimanche 11 Juillet

Rencontre de la famille de James

Situation: James (18 ans), ami de la famille de Charles, est un ancien street child. Il a ete abandonne par sa mere a la naissance puis l a retrouvee en 2008 suite a un appel radio. Actuellement, il vit dans un orphelinat a Mwanza. Il nous a sollicite pour que l on rencontre sa famille: sa mere (32 ans), son beau pere (34 ans) et ses quatre demi freres et soeurs. Nous nous sommes donc rendus chez eux, dans un quartier perche sur une colline (difficile d acces, 30 min de montee, chemin de terre)
Freres et soeurs :
- Petro: 16 ans
- Paolo: 6 ans
- Odilia: 3 ans
- Myriam: 6 mois

Besoins: Frais de scolarite et nourriture.

Rendez vous avec Etienne

Etienne est l’un des deux geologues que nous avons rencontre a l’aeroport de Mwanza. Autour de bieres tanzaniennes dans un des grands hotels de Mwanza (vue sur le lac victoria) il nous a parle de l’afrique et de son travail d’ingenieur en prospection miniere (mine d’or a Mwanza).
Moment tres agreable pour tous et nous prevoyons deja de nous revoir.
Retour a la maison pour assister a la finale de la coupe du monde avec tous les cousins de Charles.


Mardi 13 juillet

Appel de l’ecole pour savoir si la liste des orphelins est prete, malheureusement elle ne le sera pas avant demain… La professeur principale nous donne tout de meme le numero d’un tensial leader (responsable du quartier) probablement interesse par notre travail.

Rendez vous avec la famille de Samuel

Situation: 2 enfants Samson et Sarah. Samson a manque un trimestre faute d argent, Sarah est sensee etre en maternelle mais la famille ne peut pas se permettre le financement. La mere est malade (fausse couche).

Besoins immediats: frais de scolarite.

Samuel est tout a fait d’accord pour envoyer ses enfants dans un orphelinat. Apres reflexion cette famille ne semble pas correspondre au profil que nous recherchons: les deux parents sont presents, les besoins sont uniquement financiers… Nous decidons donc seulement de suivre l’evolution de leur situation.


Mercredi 14 Juillet

RDV a 10h a l’ecolle Kitangini :

Comme convenu, nous obtenons la liste des orphelins des classes Standard 1 et 2.

En fonction de l’avis de la directrice nous en choissons trois a qui nous distribuons un court questionnaire (situation familliale, adresse, age, etc) en prevision d’un futur rendez-vous.

Achat des courses pour le repas du 14 Juillet !

RDV avec Etienne et Jacques :

Etienne (notre ami francais) nous presente un de ses collegue, Jacques, ne au Congo Belge. Ayant passe toute sa vie en Afrique, et sur le point d’obtenir la nationalite Tanzanienne, il nous fait partager ses idees pour l’education, et sa vision de la vie africaine.

RDV avec Giti a la maison

Constatant le fait que la plupart des enfants aient encore au moins un de leurs parents nous preferons rediscuter de la definition de l’orphelinat avec Giti. Nous concluons donc qu’il s’agirait d’un « Vulnerable Children Center » plutot que d’un orphelinat classique. Puis nous avons echange sur les dernieres visites de famille.

*** Repas du 14 Juillet ***

Pour la Fete Nationale Francaise, nous avions decide d’inviter la famille de Charles a partager un repas francais durant lequel nous prendrions soin de respecter les coutumes francaises (les femmes de la famille mangent dans la meme piece que les hommes et sont servies en premieres, etc…) .

Au menu,

ENTREE : Salade tomate fromage et sa vinaigrette*

PLAT : Poulet** au four sur son lit de pommes de terre

DESSERT : Glace a la vanille, mangue et ananas recouvert de chocolat.

 

* que Pierre a pris soin de preparer en quantite « suffisante » (2 litres min.)

** Cuisson au choix : a point, presqu’a point ou bleu. Pour les deux derniers choix, la maison s’excuse des probables intoxications alimentaires.


Jeudi 15 juillet

Rencontre des 3 familles de la liste

Separation en deux groupes pour + d’efficacite:
- AL, JB et Antoine partent voir la famille de Devotha puis d’Editha.
- Victoire, Roland et Pierre partent pour celle de Selemani dont la maison est situee sur une colline donc plus loin.

Famille de Devotha

Situation: Devotha (10 ans) vit avec sa grand mere (45 ans), son oncle Tumaini (20 ans) et sa tante Margareth (11 ans) dans une maison de trois pieces. La grand mere travaille en vendant des fagots de bois aux voisins. La mere de Devotha est decedee et son pere a disparu.

Besoins immediats: payer les scolarites de Margareth et de Devotha.

De meme que pour la famille de Samuel, nous garderons un oeil sur leur situation, la grand mere n’etant pour le moment pas prete a envoyer ses enfants a l’orphelinat.

Famille de Editha

Situation: En gros, Editha est la niece de Tina qui s’occupe de 10 enfants dans une « maison » ne comportant qu’une seule piece. Tina travaille comme cuisiniere par intermittence.

Besoins immediats : frais de scolarite et deux mois de loyer en retard a payer.

Il ne fait aucun doute sur la necessite de prendre en charge le + d’enfants possible dans cette famille. Nous decidons le soir meme de commencer par lui financer trois mois de loyer que nous lui donnerons le 21 juillet (jour de rencontre entre les familles et Giti).

Famille de Selemani

Situation: Selemani vit avec ses grands parents et leurs 4 enfants dans une maison situee tres en hauteur dont l’acces est difficile. La mere de selemani est partie apres la naissance de son enfant et est decedee en 2008.

Besoins immediats: frais de scolarite et distance importante avec l’ecole.

Nous decidons d’operer avec cette famille de la meme maniere qu’avec celle de Samuel et Devotha.


« Nuit » de jeudi a vendredi et journee de vendredi

Disons les choses simplement, ce ne fut pas une nuit comme les autres, bien au contraire. Chacun des membres de notre groupe, chacun des membres de la famille de Charles, bref, tous les convives de notre repas de fete nationale sans aucune exception, s’en souviendront longtemps, tres longtemps. D’abord Roland, puis Charles… vint Victoire, Antoine et Anne-Laure, et enfin Jean-Baptiste. 

Nuit d’etoiles filantes ??

Chants nocturnes ??

Appel du muezzin ??

Garde Massai qui s’amuse avec son chien ??

Simple insomnie ??

Non, il s’agit bien du poulet national qui essaye de se frayer un chemin a travers nos intestins febriles. Enjoy and do it yourself…

Quelques heures plus tard, Etienne nous conseille la meilleure clinique Indienne de Mzanza et y emmene Anne-Laure et Roland pour une consultation a 5000TSH (3 euros…). Ils en ramenent une petite quantite de medicaments sur ordonnance (en France … Sourire )


Samedi 17 juillet

Remis sur pieds, nous decidons d’agir!

Rendez vous avec l’agence de voyage

Apres 20 minutes d’attente (5 minutes tanzaniennes), entretien avec un conseiller qui calme rapidement nos ardeurs : en gros aller de Mwanza au serengeti (+ grand parc national de Tanzanie) puis au ngorongoro pour ensuite rejoindre Arusha nous couterait au moins 430 dollars par personne… L’idee est donc vite abandonnee pour se limiter a un aller retour Mwanza-Serengeti. Affaire a suivre…

Rendez vous avec Giti

Resume des dernieres familles et rencontre d’un architecte du gouvernement. Nous rappelons en fin d’entretien a Giti que nous attendons toujours les documents administratifs de son association.

Achat des cadeaux pour les familles, que nous leur donnerons le 21 juillet

L’apres midi, nous nous rendons en ville pour commander 4 uniformes pour Ishengoma, Richard, Paulo et Eva, 2 livres de maths pour Beatrice et Petro. Visite eclaire d’une mosquee et retour a la maison pour une super soiree devant Lilo et Stitch…


Dimanche 18 juillet

MESSE a 6h30 !! soit un lever a 5h… Ce sont les freres de Charles qui animent la messe (Victoire, Pierre et JB resistent tres difficilement a l’endormissement). FIN vers 8h30… Enfin le vrai petit dej et tout le monde retourne au lit se remettre.
L’apres-midi, Pierre et JB partent escalader une colline alentour pendant que les autres partent chercher les uniformes bien entendu pas prets…

Diner avec Etienne, un de ses collegues et son patron dans un des grands hotels de Mwanza (special muzungu (« blanc » en swahili)) avec une superbe vue sur le lac Victoria. Excellent repas SANS RIZ : Au menu: steak frites pour AL et Antoine, chicken masala pour JB et Vic, Cheeseburger frites pour Roland et Pierre… Remerciement special a Etienne pour nous avoir evite un enieme plat de riz.

La soiree qui suit est tres animee! En effet, apres « the king of the hill » pour les garcons, JB eclate en deux un brave cafard apres l’avoir prealablement asphixie de RAID, Victoire retrouve ENFIN sa serviette perdue depuis deux jours…


Lundi 19 Juillet

Rendez-vous avec FONELISCO

Apres un deuxieme dejeuner (le premier etant compose a 100% de riz), nous amorcons une apres midi de decouverte de la vie de l’orphelinat.

Tout d’abord, Joseph nous depeint le fonctionnement administratif et economique d’une telle organisation. Nous nous etonnons de la rigueur a laquelle il s’astreint. Par exemple, il produit chaque mois 4 copies du suivi des comptes : une manuscrite, une sur ordinateur, la meme sur cle USB et une version imprimee. Nous echangeons aussi sur le film « le cauchemar de Darwin » dont il a rencontre le realisateur.

Joseph nous propose ensuite de participer aux activites post scolaires des enfants. Nous nous separons en deux groupes. D’un cote, Victoire, Antoine et Roland s’occupent des plus grands en leur donnant quelques exercices de mathematiques et de francais. De l’autre, Anne-Laure, Pierre et Jean-Baptiste s’attachent a l’eveil des plus jeunes en leur proposant un « dessiner c’est gagne » ce qui leur permet d’ameliorer leur vocabulaire d’anglais.

Nous avons tous apprecie ce contact privilegie avec les enfants et c’est avec regret que nous faisons nos adieux a Joseph. 


Mardi 20 juillet

Visite du futur terrain pour la construction de l’orphelinat

Trajet historique en dala dala (bus tanzanien public) a travers la brousse sur une piste tres etroite. Decouverte du terrain sur les rives du lac Victoria : environ 15 hectares dont une partie tres humide reservee aux cultures et une autre pour la construction.

Avantages : ecole primaire a 50m et secondaire a 6km, dispensaire a 500m (specialite maternite et pediatrie). En depit d’un nombre deja important d’eleves, l’ecole est prete a accepter de nouveaux arrivants.

Ce terrain necessite tout de meme un apport de 30000 $ mais parait bien convenir au projet : nous nous lancerons le plus tot possible a la recherche de genereux donateurs !

 

Achat de cadeaux pour les enfants

Achat de riz pour le rendez vous du lendemain avec Giti et les familles (10 kg par famille, soit 50 kg a trimbaler (JB et Pierre) sur le dos).

Rendez vous avec Giti

Mise en place des rendez vous du lendemain, appels des familles pour decaler les rendez vous car Giti nous informe qu’il ne sera pas la l’apres midi.

Soiree preparation d’interviews et des sacs de riz.


123

Blog |
ASSOCIATION BIPOLAIRE PROVE... |
LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boyardville , La Perrotine ...
| Le Pas Sage
| Construire à côté